La voyance et les cartes divinatoires

La voyance est sacrée. N’en abusez pas, ne vous en amusez pas. Si vous avez un don de voyance sans être de la profession, ne tirez pas les cartes pour la galerie. Les cartes doivent être respectées. Ne prêtez pas votre jeu de cartes, ne laissez personne s’en servir en votre absence car elles pourraient s’imprégner d’ondes que vous ne pourrez pas maîtriser. Dans un jeu de cartes, quel qu’il soit, chaque carte est une petite entité avec beaucoup de pouvoirs.

Il arrive quelquefois que les cartes ne répondent plus et tout devient incohérent. Il y a une raison à cela : Les cartes gardent en elles la mémoire des tirages précédents.

La solution

Laissez les cartes se reposer.
Si les cartes ont été trop sollicitées, elles doivent se reposer, prendre des vacances, exactement comme nous. Remettez les cartes dans leur ordre numérique si c’est un tarot numéroté, dans leur ordre de valeur si c’est un jeu de cartes normal et laissez passer deux ou trois jours.

Lorsque vous voudrez vous en servir de nouveau, posez une rangée de 8 ou 10 cartes sur la table dans une première ligne, ensuite recouvrez-les des cartes qui sont dans votre main jusqu’à qu’il n’en reste plus. Ceci fait, mélangez-les plusieurs fois ou faites les mélanger par votre consultant.

Mon conseil est d’avoir plusieurs jeux de cartes identiques pour laisser les cartes se reposer et décharger le potentiel divinatoire qu’elles ont donné. Ceci évidemment si vous tirez les cartes fréquemment, ne serait-ce que pour vous-même.

Précautions

Ne tirez jamais les cartes dans un endroit où il y a plusieurs personnes car beaucoup d’ondes extérieures pourraient brouiller votre vision. Favorisez le tête-à-tête avec votre consultant. Pour créer une ambiance propice vous pouvez allumer une bougie et mettre de l’encens mais pas plus. Aucun rituel n’est nécessaire pour tirer les cartes. Et si vous allez voir un voyant ou une voyante ne vous laissez pas prendre au piège des rituels magiques, ce ne serait que de la poudre aux yeux et de la mise en scène.

Mediumnité et cartomancie

Les cartes ne sont qu’un support pour un medium, elles ne sont pas une nécessité mais elles servent à ne pas dépenser trop d'énergie pour voir l’avenir. On peut lire dans les cartes suivant la façon dont elles sont disposées si l'on possède une technique (la mienne est personnelle, je n’ai jamais appris) mais la plupart du temps ce sont des clichés indépendants des cartes qui s’imposent à moi. Certaines informations entrent dans ma tête par la tempe gauche, des prénoms, des lieux, des événements… sans compter les douleurs qui ne m’appartiennent pas, les chocs que je ressens en touchant la photo de personnes décédées ou ayant eu un grave accident.
Il est courant que certaines facultés médiumniques se développent en pratiquant la cartomancie, des facultés dont vous ne soupçonniez pas l'existence auparavant.

Pratiquer la cartomancie ne nécessite pas d'avoir un quelconque talent de medium. Il suffit d'apprendre la signification des cartes (grâce à la tarologie on peut faire de la taromancie) toutefois il est très utile d'avoir un solide bon sens pour rendre l'interprétation cohérente. Où finit le bon sens et où commence l'intuition ? Le lien est ténu...

Avec quel jeu de cartes commencer ?

Choisir un jeu de cartes est une affaire personnelle, c'est une affaire d'attirance subtile entre le jeu de cartes et celui qui va le manipuler. Pour les débutants et amateurs, je conseille l'oracle Gé. Ce jeu composé de 61 cartes au graphisme simple et explicite permet une interprétation rapide et claire. Il est aussi très apprécié par les professionnels. L'oracle Gé est un outil divinatoire très puissant.

Oracle Gé. Disponible à la boutique dans la catégorie Tarots.

Tarots et jeux de cartes divinatoires intéressants :

- Le Tarot Persan de Mme Indira
- L'Oracle Belline
- Le Petit Lenormand
- Constellation de Umâ Mukanda
- L'Oracle des Anges de Marie Delclos

Accueil