Le karma : l'histoire de l'âme à travers ses réincarnations

 

Je récolte le fruit de mes actions passées
Je sème les graines de mon futur

Qu'est-ce que le karma ?

La loi du karma est une loi de cause à effet : on récolte ce que l’on a semé en bon ou en mauvais et en proportion. Karma signifie « Action » en Sanscrit.

Son but est l’évolution de l’âme qui doit atteindre la perfection. C’est aussi la loi de l’équilibre total. Contrairement à ce que nous enseigne la religion catholique, atteindre la perfection n’est pas de devenir extrêmement bon et charitable, ce n’est surtout pas « tendre l’autre joue », ce n’est pas non plus être un monstre de cruauté bien entendu.

karma et réincarnation

La réincarnation représente les vies et les morts successives d’une même âme. Dans l’une de ses vies, une âme peut être incarnée en prince et dans une autre en mendiant. Le but n’est pas ce que l’on est physiquement mais ce que l’on est spirituellement. Le but aussi c’est d’arriver à une perfection telle que nous ne soyons plus obligés de nous réincarner et devenir ainsi un être de lumière. Mais pour en arriver là quel travail, quelles épreuves, quelles souffrances doit subir l’âme dans les différentes incarnations !

Pour bien évoluer il faut plusieurs incarnations à une âme, c’est une continuité.

En fonction de nos agissements ou attitudes dans les différentes vies, nous nous réincarnons avec des dettes à rembourser au « Ciel ». Ce sont les dettes karmiques. Chaque épreuve que nous connaissons dans notre vie représente une leçon que nous devons apprendre pour nous améliorer spirituellement. La vie terrestre est une école et comme dans toute école, il y a apprentissage et examens. Lorsqu’une leçon n’est pas comprise, nous sommes recalés à l’examen, il y aura de nouveau apprentissage et examen.

Ce qu’il faut comprendre c’est que dans cette vie nous devons payer les dettes d’une vie précédente et faire en sorte d’en contracter le moins possible pour une vie future.

Nous sommes responsables de ce que nous avons fait dans une vie précédente.
Nous sommes responsables de notre vie présente.
Nous sommes responsables de notre vie future.

Aucune personne sur cette terre n’échappe à la loi du karma sinon elle n’y serait pas. Le karma c’est l’Histoire d’une âme et comme toute Histoire elle s’inscrit dans le temps avec un phénomène de cause à effet. Il nous a été épargné de savoir qui nous avons été dans des vies antérieures, c’est un beau cadeau. Pour les êtres que nous sommes devenus, je parle de vous et moi, de vous qui me lisez, il serait insupportable de voir certaines de nos actions passées.

Ceux qui veulent avoir recours à l’hypnose ou autre pour connaître leurs vies antérieures ont un problème d’ego avant tout. Je pense qu’ils n’ont pas du tout envie de savoir qu’ils ont été un valet de ferme ou une paysanne, ils aiment à penser qu’ils ont été Napoléon, Cléopâtre, Nefertiti, Monsieur ou madame de X… comme si ces gens-là avaient été supérieurs. La célébrité d’un humain n’a jamais fait la valeur de son âme.

Qui régit le karma ?

Les Seigneurs du karma

Les Seigneurs du karma se chargent d’appliquer cette loi à toutes les âmes incarnées et celles en cours d’incarnation. Ils sont impitoyables et intransigeants. Aucune notion de punition ne doit être retenue dans la loi du karma mais une notion d’évolution

Les Seigneurs du karma appliquent leur loi sur une âme dans sa globalité, cela signifie que l’âge d’un être humain ne compte pas pour eux. Ils appliquent leur loi sur un enfant ou un adulte, ce qui explique que beaucoup de mal est fait aux enfants sur cette terre. Quand un bébé arrive, il est tout neuf certes dans sa chair mais pas dans son âme, il arrive avec des tas de bagages très lourds de souffrances et d’erreurs du passé. Ces bagages s’allègeront grâce aux épreuves à venir. Il arrive aussi avec des bagages pleins de bonheurs passés mais vides des bonheurs à venir.

Le karma s’applique aussi à une famille, une communauté, un peuple, une nation.

Les Seigneurs du karma n’ont aucune notion d’Amour. Ils font leur job, c’est tout.

La loi des Seigneurs

La loi des Seigneurs est une loi de logique lorsqu’on arrête de penser en « humain ». C’est une logique que l’on pourrait qualifier de mathématique, ses effets sont « chirurgicaux », pesés au milligramme près…

La loi des Seigneurs du karma n’a absolument rien de comparable avec la morale humaine. Leur conception du bien et du mal est totalement différente de la nôtre. Ils nous demandent l’équilibre total si bien qu’ils vont sanctionner aussi bien une trop grande bonté qu’une trop grande méchanceté. Là je vous dois des explications. Pourquoi sanctionneraient-ils une trop grande bonté ? Parce que quelquefois nous aidons une personne qui ne mérite pas d’être aidée à leurs yeux, parce que par notre aide nous leur « cassons le travail » et nous empêchons la personne aidée à apprendre ses leçons, elle ne pourra pas réussir ses examens. C’est comme si vous faisiez les devoirs de votre enfant avec la meilleure volonté du monde mais c’est- lui qui se présentera au Bac !!! Vous comprendrez ainsi pourquoi une trop grande qualité pourra s’avérer être un défaut et donc être sanctionnée.

Pour comprendre, pour avancer, il faut absolument mettre notre morale de côté. Les Seigneurs du Karma ne nous jugent pas suivant notre morale mais suivant la leur.

La vie nous donne un signal lorsque nous avons une leçon à apprendre. Le signal se manifeste par la souffrance morale ou physique, parfois les deux. Généralement la souffrance morale suffit mais lorsqu’une personne est vraiment très récalcitrante ou franchement pas assez évoluée spirituellement, une souffrance physique apparaît (maladie, accident). Nous avons beaucoup à apprendre de nos souffrances mais aussi de nos bonheurs.

Comment corriger les lacunes :

En analysant les situations qui provoquent une souffrance. En examinant attentivement son comportement. En se faisant violence pour rééquilibrer son caractère. J’insiste sur le fait d’avoir à se faire violence. Se faire violence veut dire aller à l’encontre de sa personnalité, c’est ce qui nous est demandé malheureusement.

Précipitation du karma :

Il arrive très souvent, surtout pour les personnes évoluées, d’avoir à traverser dans une même vie une succession d’épreuves. Une fois l’une franchie, une autre arrive aussitôt. Il s’agit d’une précipitation du karma. C’est très éprouvant.

Le libre-arbitre

Il y a un karma global défini à la naissance mais il est très important de savoir que le karma se crée jour après jour suivant nos actions. Nous avons donc un libre-arbitre. Autrement dit le « destin » se change suivant nos actions. Rien n’est défini à l’avance. Quelle que soit la route que l’on choisit, certaines épreuves sont à vivre immanquablement (dû aux vies précédentes), mais certaines sont évitées (grâce aux actions de la vie présente).

Rien n’est dû au hasard. Le hasard n’existe pas. Il y a telle personne ou tel événement à tel endroit à tel moment suivant la route que nous décidons de suivre.

Nous avons aussi le libre-arbitre de penser positif ou négatif. Les pensées sont aussi importantes que les actes dans le sens où elle se transforment en forme-pensées. Il n’est pas vain de donner de l’amour et de penser amour. Les pensées d’amour ne sont pas perdues, les autres non plus d’ailleurs. Envoyer de l’amour à notre planète est nécessaire, plus nous serons nombreux à penser amour plus les formes-pensées amour retomberons en soleil, plus nous serons nombreux à penser haine plus les formes-pensées haine retomberont en pluie. Voyez, nous sommes libres mais responsables des conséquences de nos actes et de nos pensées.

Les réminiscences du passé

Dire que ne nous souvenons plus de rien de nos vies passées n’est pas tout à fait exact. Nous en avons des réminiscences. Ces réminiscences du passé se manifestent par la possession d’un don, ce que nous appelons « don » dans cette vie n’est qu’un acquis d’une vie précédente. C’est très flagrant chez les peintres et les musiciens. Le don de voyance est aussi un acquis, il est issu d’une initiation d’autrefois.

Elles se manifestent aussi d’autres façons :

- Le fait d’avoir l’impression de connaître une personne alors que nous ne l’avons jamais rencontrée auparavant.
- Le fait de reconnaître un lieu où nous n’avons jamais été.
- Le fait d’avoir la vague sensation d’avoir déjà vécu un événement.

Voici un poème de Gérard de Nerval que j’ai toujours aimé et qui illustre bien les réminiscences du passé :

Il est un air pour qui je donnerais tout Rossini, tout Mozart et tout Weber
Un air très vieux, languissant et funèbre
Qui pour moi seul a des charmes secrets.
Or, chaque fois que je viens à l’entendre
De deux cents ans mon âme rajeunit
C’est sous Louis XIII et je crois voir s’étendre
Un coteau vert que le couchant jaunit.
Puis un château de briques à coins de pierre
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs
Ceint de grands parcs avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs
Puis une dame à sa haute fenêtre
Blonde aux yeux noirs en ses habits anciens
Que dans une autre existence peut-être
J’ai déjà vue et dont je me souviens.

Rôle de nos anges gardien face à notre karma

Les anges nous aident dans la mesure du possible mais ils ne peuvent pas aller à l’encontre de notre karma. Lorsque nous avons une épreuve à vivre, ils sont là pour nous guider mais pas pour supprimer l’épreuve. Ils nous conseillent silencieusement et nous entourent de leur amour immense et c’est beaucoup !

La numérologie et le karma

La numérologie nous enseigne quelles sont les leçons que nous avons à apprendre. Chaque lettre de notre prénom et de notre nom a une valeur numérique. En numérologie les nombres vont de 1 à 9, si dans l’inclusion de notre nom + prénom il manque un nombre il y a karma. La numérologie est une aide précieuse pour la connaissance de soi et des autres.
Connaître vos nombres karmiques

Que chaque karma nous élève…

Accueil